Étiquette : Simon Le Borgne


Decadance – Ohad Naharin (30 septembre)

Decadance – Ohad Naharin (30 septembre)

Les danseurs de l’Opéra de Paris devaient-ils démarrer leur saison par une pièce ultra-contemporaine? Decadance du chorégraphe israélien Ohad Naharin offre néanmoins de belles satisfactions au spectateur.

Play – Alexander Ekman (7 décembre)

Play – Alexander Ekman (7 décembre)

C’était un peu la création de la saison, un ballet de deux heures commandé au chorégraphe Alexander Ekman pour Noël. Play est-il à la hauteur de l’attente et des ambitions d’Aurélie Dupont?

Soirée Cunningham – Forsythe (20 avril)

Soirée Cunningham – Forsythe (20 avril)

La saison en cours est résolument contemporaine, et la soirée consacrée à deux chorégraphes américains, Merce Cunningham et William Forsythe, est sans doute la plus exigeante de celles qui nous ont été proposées depuis un an.

Maguy Marin – Les Applaudissements ne se mangent pas

Maguy Marin – Les Applaudissements ne se mangent pas

Maguy Marin revient à l’Opéra après une création sous l’ère Noureev pour présenter une pièce créée en 2002, Les Applaudissements ne se mangent pas, un ballet-réflexion sur les sociétés latino-américaines au vingtième siècle marquées par les dictatures militaires.