Compte-Rendus

Giselle – Akram Khan (12 octobre)

L’English National Ballet présente pour la première fois à Paris une création acclamée d’Akram Khan, relecture de Giselle à l’aune des luttes politiques du XXIème siècle.

Cri de Cœur – Alan Lucien Øyen (24 septembre)

Aurélie Dupont avait donné carte blanche au chorégraphe norvégien Alan Lucien Øyen. Le résultat: Cri de Coeur, un ballet de presque 3 heures et avec très peu de danse, centré sur Marion Barbeau.

Le Songe d’une Nuit d’Eté (26 juin)

Giselle à Garnier ne doit pas faire oublier la belle reprise du Songe d’une Nuit d’Eté de Balanchine à Bastille. Un rêve éveillé pour balletomane avec de très belles distributions.

Giselle – Gilbert/Marchand/O’Neill (27 juin)

Le couple star de l’Opéra réuni pour la première fois dans le ballet emblématique du répertoire parisien, c’était l’événement à ne pas manquer en cette fin de saison.

Share This