Rencontre Convergences Etudes – Harald Lander (13 septembre)

Le programme d’ouverture de la saison est placé sous le signe de la technique, un hommage à l’école française et à son ouverture.

Une ouverture symbolisée par les œuvres de Forsythe, Woundwork I et Pas. /Parts, qui sont la démonstration que la technique classique n’est pas démodée, montrée de différentes façons, avec différents types de musique, avec une façon de décortiquer l’espace et de demander une forme d’improvisation aux danseurs.

En première partie de programme sera proposé Etudes d’Harald Lander, dont Brigitte Lefèvre a été l’élève lorsque la Danois a dirigé l’Ecole de Danse. Sur un arrangement des Etudes de Czerny, ce ballet, initialement crée pour le Ballet Royal du Danemark en 1948 puis remonté pour l’Opéra de Paris en 1952, scénarise la vie des danseurs de technique classique. La programmation de cette œuvre rappelle les liens étroits et les échanges incessants entre l’école française et l’école danoise.

Pour la répétition publique à l’Amphithéâtre Bastille, la séance est conduite par Thomas Lund, ancien danseur étoile du Ballet Royal du Danemark, avec un trio de jeunes solistes, Héloïse Bourdon, Fabien Reveillon et Yannick Bittencourt, accompagnés au piano par la chef de chant, Kathy Ernould. Thomas Lund mène la répétition en anglais, avec une pointe de français, avec une sobriété toute nordique, beaucoup de calme et une attention bienveillante envers les danseurs  qu’il pousse dans leurs retranchements, notamment Héloïse Bourdon qui est fortement sollicitée physiquement durant cette heure bien remplie.

Etudes Bourdon Revillion Bittencourt

Thomas Lund nous explique qu’Etudes est un ballet très exigeant, reposant sur une pyramide dominée par l’étoile féminine, puis les deux solistes masculins, et enfin l’ensemble du corps de ballet dont chaque membre se trouve confronté à des difficultés de soliste.

Quatre séquences du ballet vous nous être dévoilées.

On débute par la variation de l’étoile dans la section romantique du ballet. Héloïse Bourdon, très majestueuse, propose quelque chose d’extrêmement abouti. C’est une des premières fois  lors de ces séances publiques que je ressens un petit moment de grâce sur le plateau. Les corrections de Thomas Lund permettent d’affiner le travail de la danseuse, notamment sur le haut du corps, de lui conférer une qualité plus évanescente, afin d’atteindre une forme de perfection.

Pour le pas de deux, Fabien Reveillon rejoint la ballerine. Là aussi, le travail des deux jeunes danseurs est remarquable, et ils sont félicités par Thomas Lund sur leur progrès par rapport aux séances précédentes : « C’est agréable pour moi de voir qu’il se passe quelque chose entre vous sur scène ». Les portés sont bien maîtrisés, et les deux partenaires semblent en phase, y compris dans les passages les plus techniques. Le répétiteur leur rappelle de revenir aux bases de l’école pour surmonter ces difficultés, et miracle, ses corrections fonctionnent.

Etudes Répétition

Au bout de quarante minutes, il est temps de laisser Héloïse Bourdon respirer un peu. C’est au tour de Yannick Bittencourt de se lancer dans une démonstration de pirouettes. Thomas Lund lui explique comment gérer la fatigue en fin d’une série de pirouettes : plié et respiration sont les secrets de la réussite. La dernière série est quasi parfaite.

On finit par le solo de l’étoile. Thomas Lund le replace dans le contexte du ballet : il fait montrer à Héloïse Bourdon l’ouverture de ce solo où  cinq solistes dansent les sections simples de la variation. Elle reprend ensuite la variation de l’étoile, plus rapide, plus virtuose. Encore un très joli moment qui donne envie de découvrir ce ballet très technique.

Etudes Héloïse Bourdon

Les autres distributions d’Etudes seront les suivantes :

  • Dorothée Gilbert – Josua Hoffalt – Karl Paquette
  • Héloïse Bourdon ou Amandine Albisson (en remplacement de Ludmila Pagliero) – Audric Bezard – Florian Magnenet
  • Amandine Albisson – François Alu – Arthur (ex. Pierre-Arthur) Raveau

Par ailleurs, Yannick Bittencourt blessé depuis la répétition sera remplacé par Karl Paquette aux côtés d’Héloïse Bourdon et Fabien Reveillon.

Mots Clés : ,,,,,
Share This