Carte postale de Copenhague

A l’occasion de quelques jours à Copenhague début août, à défaut du Ballet Royal du Danemark qui faisait relâche, j’ai découvert le théâtre de pantomime au coeur des jardins de Tivoli, le parc d’attractions délicieusement rétro emblématique de la capitale danoise. Il s’agit d’une magnifique manière de faire vivre la tradition du mime et de la danse de caractère très importante pour l’école du ballet classique danois.

A proximité des jardins de Tivoli, la Glyptothèque, musée financé par le brasseur Carl Jacobsen (brasserie Carlsberg) à la fin du XIXème siècle, proposait une exposition passionnante, la méthode Degas. Cette exposition permet d’apprécier une collection de bronze assez exceptionnels de l’artiste, au nombre desquels la Petite Danseuse, ainsi qu’une analyse du thème de la ballerine dans son œuvre et sa déclinaison sur différents médias (peinture, aquarelle, gravure, sculpture). On retiendra notamment quelques superbes « danseuses au foyer ».

La Petite Danseuse

Mots Clés :
Share This