Stéphane Bullion

 

En bref

Stéphane Bullion excelle dans des rôles qui sollicitent au moins autant le théâtre que la danse et lorsqu’il explore des personnages tourmentés. Chez Roland Petit, il est marquant dans le Jeune Homme et la Mort, le Loup,en Morel dans Proust ou les Intermittences du Cœurs et moins convaincant en Don José dans Carmen. Sa prise du rôle de Quasimodo dans Notre Dame de Paris réussit à faire oublier les défauts du ballet.

Il est un Armand exceptionnel dans la Dame aux Camélias aux côtés d’Agnès Letestu, sa partenaire de prédilection. C’est étonnant d’apprendre que ce partenariat est né en 2008 du hasard de la blessure d’Hervé Moreau et de la nécessité de trouver un remplaçant pour la captation qui devait avoir lieu quelques jours après. Ce défi réussi a sans nul doute largement contribué à l’accession du danseur au rang d’étoile en juin 2010 à l’issue d’une représentation de la Bayadère.

C’est dans cette même Bayadère qu’il a eu l’honneur en 2012 d’être le partenaire de Svetlana Zakharova, étoile du Bolchoï. Il est en effet le partenaire le plus accompli à l’Opéra (avec Karl Paquette), capable de danser dans une même série avec 3 partenaires différentes, transformant chaque porté en un moment de grâce et de poésie et s’effaçant souvent avec humilité derrière la ballerine.

Articles liés

Soirée León / Lightfoot / Van Manen (19 avril) (27/4/2019)- Une soirée 100% Nederland Dans Theater pour le Ballet de l'Opéra de Paris, pour 53 minutes de danse et moins de vingt danseurs sur scène.
Soirée Cherkaoui/Goecke/Lidberg (10 février) (11/2/2019)- L’esprit des Ballets Russes flotte sur Paris en ce début de mois de février, avec un programme réunissant Faun de Sidi Larbi Cherkaoui, une création de l'Allemand Marco Goecket et Les Noces de Stravinsky chorégraphiées par Pontus Lidberg.
Les tops et les flops de 2018 (31/12/2018)- Voici un bilan personnel de l’année 2018 côté danse au travers de 5 tops et de 5 flops.

Fiche Identité

Danseur Etoile depuis 2010Stephane Bullion PortfolioSes rôles marquants

  • Armand – La Dame aux Camélias (Neumeier)
  • Solor – La Bayadère (Noureev)
  • Morel – Proust ou les Intermittences du Coeur (Petit)
  • Quasimodo – Notre Dame de Paris (Petit)
  • Orphée – Orphée et Eurydice (Bausch)

En vidéo

Dans la presse et les médias

Share This